MARATHON DE MONTRÉAL 2015 – NICHOLAS BERROUARD : QUAND CHAQUE DÉTAIL COMPTE

MON Oasis Article Web

Le médaillé d’or chez les hommes au Marathon Oasis Rock’n’roll de Montréal 2015 ne laisse rien au hasard. Patient, discipliné, méthodique, il nous parle de la place de la course dans sa vie et des étapes qui l’ont mené sur la plus haute marche du podium.

1. Comment la course est-elle entrée dans votre vie?
J’ai toujours été sportif. J’ai commencé à jouer au hockey, l’hiver, à l’âge de 3 ans, et au tennis, l’été, vers 5 ans. J’ai été grandement influencé par mon père qui pratiquait ces deux sports. À 12 ans, j’enseignais le tennis, puis j’ai continué les deux activités jusqu’à l’âge de 25 ans. Parallèlement, vers 22 ans, je me suis mis aux sports d’endurance en participant à des courses de canot. J’ai débuté la course à pied deux ans plus tard. En 2007, j’ai participé à un demi-marathon où j’ai obtenu un chrono de 1 h 23, soit la 15e place sur 350 participants. C’est à ce moment-là que j’ai su que je voulais compétitionner sérieusement dans ce sport.

2. Vous avez deux enfants. Comment réussissez-vous à concilier entraînement et vie de famille?
Je dirais que c’est probablement l’aspect le plus difficile à gérer. Ma femme et moi travaillons à temps plein, donc avec deux enfants, il faut être créatif pour trouver le temps nécessaire aux entraînements. Par exemple, le midi, je prends 1 h 30 de pause afin de pouvoir courir 15 km : une heure d’entraînement, 10 minutes pour la douche et 20 minutes pour manger. Après le travail, je mets mon garçon Léo dans sa poussette, puis je pars courir un autre 10 à 15 km avec lui. Pendant ce temps, ma femme prépare le repas tout en s’occupant de notre plus grande fille, Mahélie. Je répète cette routine du lundi au vendredi. Le weekend, je fais un 30 à 35 km intensif le samedi et un 20 km à basse vitesse le dimanche. Je m’entraîne de 6 à 9 h le matin de façon à passer du temps avec ma famille le restant de la journée.

3. Quel était votre objectif lors du Marathon Oasis Rock’nRoll?
C’était le podium. Je visais la troisième place, mais j’ai été doublement content de finir premier!

Details ICI